Announcement

Collapse

Forum Rules (Everyone Must Read!!!)

1] What you CAN NOT post.

You agree, through your use of this service, that you will not use this forum to post any material which is:
- abusive
- vulgar
- hateful
- harassing
- personal attacks
- obscene

You also may not:
- post images that are too large (max is 500*500px)
- post any copyrighted material unless the copyright is owned by you or cited properly.
- post in UPPER CASE, which is considered yelling
- post messages which insult the Armenians, Armenian culture, traditions, etc
- post racist or other intentionally insensitive material that insults or attacks another culture (including Turks)

The Ankap thread is excluded from the strict rules because that place is more relaxed and you can vent and engage in light insults and humor. Notice it's not a blank ticket, but just a place to vent. If you go into the Ankap thread, you enter at your own risk of being clowned on.
What you PROBABLY SHOULD NOT post...
Do not post information that you will regret putting out in public. This site comes up on Google, is cached, and all of that, so be aware of that as you post. Do not ask the staff to go through and delete things that you regret making available on the web for all to see because we will not do it. Think before you post!


2] Use descriptive subject lines & research your post. This means use the SEARCH.

This reduces the chances of double-posting and it also makes it easier for people to see what they do/don't want to read. Using the search function will identify existing threads on the topic so we do not have multiple threads on the same topic.

3] Keep the focus.

Each forum has a focus on a certain topic. Questions outside the scope of a certain forum will either be moved to the appropriate forum, closed, or simply be deleted. Please post your topic in the most appropriate forum. Users that keep doing this will be warned, then banned.

4] Behave as you would in a public location.

This forum is no different than a public place. Behave yourself and act like a decent human being (i.e. be respectful). If you're unable to do so, you're not welcome here and will be made to leave.

5] Respect the authority of moderators/admins.

Public discussions of moderator/admin actions are not allowed on the forum. It is also prohibited to protest moderator actions in titles, avatars, and signatures. If you don't like something that a moderator did, PM or email the moderator and try your best to resolve the problem or difference in private.

6] Promotion of sites or products is not permitted.

Advertisements are not allowed in this venue. No blatant advertising or solicitations of or for business is prohibited.
This includes, but not limited to, personal resumes and links to products or
services with which the poster is affiliated, whether or not a fee is charged
for the product or service. Spamming, in which a user posts the same message repeatedly, is also prohibited.

7] We retain the right to remove any posts and/or Members for any reason, without prior notice.


- PLEASE READ -

Members are welcome to read posts and though we encourage your active participation in the forum, it is not required. If you do participate by posting, however, we expect that on the whole you contribute something to the forum. This means that the bulk of your posts should not be in "fun" threads (e.g. Ankap, Keep & Kill, This or That, etc.). Further, while occasionally it is appropriate to simply voice your agreement or approval, not all of your posts should be of this variety: "LOL Member213!" "I agree."
If it is evident that a member is simply posting for the sake of posting, they will be removed.


8] These Rules & Guidelines may be amended at any time. (last update September 17, 2009)

If you believe an individual is repeatedly breaking the rules, please report to admin/moderator.
See more
See less

SEVRES treaty & WILSONIAN DELIMITATION's Actual Force

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • SEVRES treaty & WILSONIAN DELIMITATION's Actual Force

    A PROPOS DU TRAITE DE SEVRES, PAR RAFAEL HAMBARDZUMYAN

    http://www.armenews.com/article.php3?id_article=87801

    PROJET - par Rafael Hambardzumyan, historien.

    La Sentence Arbitrale de Wilson a ete fondee et evoquee au cours
    des conferences de Paris (1919-1920), de San-Remo (1920-avril 1926)
    et figure dans le Traite de Sèvres ( l'article consacre a l'Armenie,
    le 10 août 1920), au sein desquels des documents ont ete acceptes,
    tout comme a ete acceptee la Sentence Arbitrale qui etablit le fait
    du Genocide armenien. Ils sont encore applicables aujourd'hui et
    revetent un caractère juridique fondant en droit des revendications
    envers la Turquie. La Turquie ottomane ayant signe le traite de Sèvres,
    a deja reconnu le fait du Genocide armenien commis par la Turquie.

    Les pays initiateurs de la Conference Internationale de Paris
    (1919-1920), de San-Remo (1920- Avril 1926) et du Traite de Sèvres
    ainsi que la carte de Decision juridique et qui ont ete parmi les
    premiers a signer le document etaient : l'Empire Britannique, le
    France le Japon. Dans le Traite de Sèvres, ils sont presentes comme
    les principaux pays allies. Le document etait signe egalement par
    la Pologne, la Grèce, la Bulgarie, la Tchecoslovaquie, le Portugal,
    la Belgique. La Turquie du Sultan et d'autres pays. Tous ces pays,
    a l'exception de la Turquie sont denommes allies des Principaux Pays
    Allies. Bien que le Traite de Sèvres n'ait pas ete ratifie par les
    parlements des pays-participants mentionnes, il etait contraignant pour
    la Turquie du Sultan, le Traite ayant ete signe par les dirigeants
    des partenaires contractants. Par comparaison avec le fait que le
    Traite de Sèvres concernait plus de dix nations et pays, la Sentence
    Arbitrale ne concernait que l'Armenie et les Armeniens.

    Dans la carte de Decision juridique, la carte tracee et
    scientifiquement etablie sous la direction de Woodrow Wilson, les
    territoires destinees a etre retournes ont ete determines, l'etendue
    des territoires est de 40 mille miles carre ( 90 mille kilomètres
    carres). Ce territoire inclut : 40 mille kilomètres carres de la de la
    province d'Erzerum, 20 mille kilomètres carres de la province de Van,
    15 mille kilomètres carres des provinces de Bitlis et de Trebizonde.

    En ce temps la, le territoire de l'Armenie etait de 71,5 milliers de
    kilomètres carres. Ensuite, selon l'estimation de Gabriel Lazarian
    le territoire de l'Armenie devrait s'etendre sur 162 mille kilomètres
    carres. Le 6 decembre 1920, le president des Etats-Unis Woodrow Wilson
    remit officiellement la Sentence arbitrale au Sommet de Paris, ce qui
    fut confirme par tous les pays qui avaient signe le Traite de Sèvres
    (c'est-a dire par la France, les USA, pays membres des structures
    internationales chargees de resoudre le problème de l'Artsakh. Ainsi,
    selon la Sentence arbitrale, les pays ont reconnu indiscutablement le
    droit et le titre de l'Armenie sur le territoire qui lui etait devolu.

    Ainsi la Sentence arbitrale, signee par beaucoup de pays du monde
    est un document juridique qui represente une demande d'indemnisation
    a la Turquie.

    C'est-a-dire que les pays ci-dessus, en apposant leur signature au
    bas de ce document, considèrent que la frontière entre la Turquie et
    l'Armenie determinee internationalement par Sentence arbitrale est
    delimitee dans le document signe. Ladite Sentence arbitrale exprime
    les relations amicales entre l'Armenie et les USA dans les sphères
    politiques, diplomatiques et montre la realite de l'aide des USA a
    l'Armenie. Expliquer la signification de cette action aux peuples
    de chacun des pays est important pour creer des relations etroites
    entre eux.

    En 1920, soutenus economiquement, militairement et politiquement
    par les Bolcheviques russes, les Kemalistes ont pris le pouvoir
    en Turquie. L'alliance Turcs-Bolcheviques et le traite mit fin a la
    Republique d'Armenie le 2 decembre 1920. L'accord-transaction d'amitie
    et fraternite , signe le 16 mars 1921 entre la Turquie et la Russie,
    puis l'accord illegal signe a Kars entre la Turquie et la Russie le
    13 octobre 1921, rendit impossible le respect des dispositions de la
    carte de la Sentence arbitrale.

    Quelques historiens de la periode sovietique et quelques specialistes
    actuels font un lien entre l'echec du Traite de Sèvres et le Traite
    de Lausanne, en attribuent la responsabilite a l'Europe. C'est
    regrettable, mais ils n'admettront pas que c'etaient les Bolcheviques
    qui l'ont mis en echec. Depuis septembre 1919 jusqu'en 1922, ils ont
    approvisionne la Turquie en armes, materiel militaire, or et autres.

    Entre 1920 et 1922, la Russie a fourni a la Turquie un territoire de
    140 mille kilomètres carres. Il s'agit de l'Armenie de Wilson, Kars,
    Ardahan, Sourmalou et 10 tonnes d'or en sus. La mise en application de
    la Sentence arbitrale et celle du Traite de Sèvres ont ete empechees
    par la Russie par le renversement de la Republique d'Armenie du 2
    decembre, ce qui se produisit dix jours après que le Traite de Sèvres
    a ete signe. On peut donc declarer que la conference de Lausanne,
    qui se deroula seulement trois ans plus tard, lorsque l'alliance
    entre la Russie et la Turquie rendirent caducs le Traite de Sèvres
    et la Sentence arbitrale.

    À Lausanne, l'Europe fit de son mieux pour reprendre en partie les
    dispositions du Traite de Sèvres et la Sentence arbitrale de Wilson
    et pour organiser le retour de 300 mille Armeniens dans les terres de
    l'Armenie de l'ouest et creer les limites des provinces armeniennes
    conformement a la carte de la Sentence arbitrale. Mais le Ministre
    des affaires etrangères de Russie refusa d'accepter la proposition
    europeenne. Il suggera au lieu de cela d'installer les Armeniens
    en Ukraine et dans le Kouban [Region du sud de la Russie au bord de
    la mer Noire], ce qui signifiait non seulement la liquidation de la
    presence armenienne en territoire de l'Armenie de l'ouest mais aussi
    l'assimilation des Armeniens dans les populations ukrainienne et
    russe. Conformement aux exigences turques et russes, une delegation
    armenienne n'a pas ete admise a participer officiellement aux
    pourparlers, parce qu'en ce temps-la, l'Armenie n'etait pas un pays
    independant et se trouvait sous l'autorite du Gouvernement sovietique,
    etant l'une des composantes de la region transcaucasienne avec la
    Georgie et l'Azerbaïdjan. Ainsi, a Lausanne, tout comme a Moscou le 16
    mars 1921, les Armeniens n'ont pas pris part aux discussions. Moscou
    parlait et decidait a leur place. Cependant, grâce a l'action de
    Lord Curzon et d'autres personnes egalement, l'Europe parvint a
    avancer les solutions au problème armenien en trois variantes d'un
    comite armenien dirige par Noratounkean [Gabriel Noratounkian, ou
    Noratounkyan, ministre des affaires etrangères de Turquie 1912-1913] :

    a. Creer des implantations armeniennes dans le territoire delimite
    par la carte de la Sentence arbitrale. Lorsque les delegations russes
    et turques repoussèrent cette proposition, les europeens suggerèrent
    la deuxième version.

    b. Creer des implantations pour les Armeniens en Cilicie. La
    delegation turque a egalement rejete cette proposition et a la suite
    de la proposition de la delegation russe, quittèrent la salle de
    discussion. Les discussions furent interrompues pendant deux mois. Par
    la suite, les pays europeens suspectèrent la Russie d'avoir en tete le
    " projet de l'Europe d'affecter la Cilicie a l'un des pays europeens "
    et suggerèrent d'adjoindre la partie des terres delimitees par la carte
    de la Sentence arbitrale a la Russie sovietique. Cette proposition
    fut refusee elle aussi. Et du fait du comportement de la Russie,
    le problème armenien devint le problème des refugies armeniens.

    Le Traite de Sèvres et la carte de la Sentence arbitrale de Wilson ont
    ete rendus par la Russie impossibles a mettre en application. D'abord
    en mettant fin a l'independance de l'Armenie dix jours après signature
    du document et ensuite, par la signature quatre mois plus tard de
    l'accord d'amitie et de fraternite avec la Turquie. Non seulement le
    Traite de Sèvres n'a pas ete annule par l'accord de Lausanne, mais
    les Europeens firent de leur mieux pour integrer quelques articles
    du Traite de Sèvres et de la Sentence arbitrale de Wilson dans le
    Traite de Lausanne.

    Considerant que :

    1. L'obligation faite a la Turquie de retourner les terres a l'Armenie
    n'est pas fondee sur le Traite de Sèvres mais sur la decision prise en
    1920 qui decoulait du Traite de Sèvres. La ratification du Traite de
    Sèvres et la force du droit de la carte de la Sentence arbitrale de
    Wilson sont deux problèmes juridiques distincts. Cela signifie que
    le fait que le Traite de Sèvres n'ait pas ete ratifie ne peux pas
    influer sur les effets de la carte de la Sentence arbitrale de Wilson.

    2. Selon le droit international, les decisions juridiques [ des
    sentences arbitrales] sont d'execution obligatoire qu'elles soient
    ratifiees ou non. Elles ne sont pas susceptibles d'appel.

    3. La Sentence arbitrale de Wilson signee par le president des USA et
    le Secretaire d'etat des USA et qui porte le Grand Sceau des USA est
    devenu un document du droit interne americain qui n'appelle aucune
    ratification. Selon ce document, le territoire de 40 mille mètres
    carre appartient a la Republique d'Armenie. Le droit de la Republique
    d'Armenie et le titre [de propriete] de la Republique d'Armenie doivent
    etre applicables. Notre demarche consiste a demontrer scientifiquement
    la realite des frontières entre la Turquie, la Georgie, l'Armenie et
    l'Azerbaïdjan devraient etre corrigees conformement aux decisions de la
    conference de Paris, et aux traites de San Remo et de Sèvres, et non
    sur des transactions entre Turquie et Russie bolchevique. Cela doit
    etre le cas, parce que ces accords sont declares par plus de dix pays.

    Selon l'auteur, vis-a-vis du droit international, la Sentence arbitrale
    de Woodrow Wilson a des effets autonomes et par consequent, ses effets
    persistent independamment du Traite de Sèvres. En droit international
    actuel, les sentences arbitrales convenues par les parties sont
    effectivement executables et non susceptibles d'appel. La Turquie en
    acceptant de se soumettre a la Sentence arbitrale decidee a Sèvres
    acceptait implicitement et definitivement la carte de Wilson.

    Le raisonnement juridique de l'auteur, meme mal dit dans un anglais
    approximatif (un effet de la traduction de l'armenien ?) est structure
    et peut convaincre.

    GB

    A faire valider par les experts en droit international

    Carte interactive du Traite de Sèvres ICI

    mercredi 13 mars 2013, Jean Eckian ©armenews.com

  • #2
    Re: SEVRES treaty & WILSONIAN DELIMITATION's Actual Force

    Sigh, its rather sad in this day and age to still see an Armenian masturbating in front of an image of Wilsonian Armenia. Isn't there enough porn on the internet without having to dig up 90 year-old corpses?

    Big reward for the person who can find my "Armenian wet dream" post (the "spread your legs wider, Wilsonian Armenia" one). Was made maybe 4 or 5 years ago. I can't locate it.
    Plenipotentiary meow!

    Comment


    • #3
      Re: SEVRES treaty & WILSONIAN DELIMITATION's Actual Force

      Originally posted by bell-the-cat View Post
      Big reward for the person who can find my "Armenian wet dream" post (the "spread your legs wider, Wilsonian Armenia" one). Was made maybe 4 or 5 years ago. I can't locate it.
      What do I get?

      Comment


      • #4
        Re: SEVRES treaty & WILSONIAN DELIMITATION's Actual Force

        http://www.wdl.org/en/item/47/zoom/#...16037847594355

        Comment


        • #5
          Re: SEVRES treaty & WILSONIAN DELIMITATION's Actual Force

          http://www.wdl.org/en/item/47/#zoom=...47550291188326

          Comment


          • #6
            Re: SEVRES treaty & WILSONIAN DELIMITATION's Actual Force

            Originally posted by TomServo View Post
            You found it!

            The reward you get is the pleasure of reading it.

            And my admiration for being able to find it!

            I wonder, back then, who was the forum member issuing death threats against the then president of Armenia? I think my opinion of news media in Armenia has also improved since then.
            Last edited by bell-the-cat; 03-14-2013, 09:18 AM.
            Plenipotentiary meow!

            Comment


            • #7
              Re: SEVRES treaty & WILSONIAN DELIMITATION's Actual Force

              Not sure, but looking back at that thread... Hellektor was kinda crazy.

              I found it quickly because I used Google search ("bell-the-cat" + "Wilsonian Armenia" site:forum.hyeclub.com) and not the forum's irritating search function.

              Comment


              • #8
                Re: SEVRES treaty & WILSONIAN DELIMITATION's Actual Force

                Originally posted by TomServo View Post
                I found it quickly because I used Google search ("bell-the-cat" + "Wilsonian Armenia" site:forum.hyeclub.com) and not the forum's irritating search function.
                Darn .... I forgot about Google's site specific search function.

                Hellektor is still "kinda" crazy. I think he is the fanatic who lurks on Panoramio / Google Earth and places other peoples' photos (claiming that he took them) at locations in Turkey where there are Armenian monuments, with the accompanying text full of typical Hellektor-style rantings. http://www.panoramio.com/user/6430610 (He has other accounts under other names as well).

                He (the Google Earth guy) also tried it on Wikipedia Commons but got banned for making false copyright claims.
                Last edited by bell-the-cat; 03-15-2013, 07:18 AM.
                Plenipotentiary meow!

                Comment


                • #9
                  Re: SEVRES treaty & WILSONIAN DELIMITATION's Actual Force

                  So 100 years of Western backstabbing and betrayal , what else do you see besides the same ole same ole in bell? Same backstabbing Westerner wearing yet another mask of friendship, only to stab idiots who think that he is here for friendship. What a circle jerk this is, to have this guy come here and throw it in your face your stolen lands and forget about that piece of paper! With the same logic that he would love for you to forget about Moscow!

                  Rather sad that in this day an age they are up to their old tricks. Anyone who thinks otherwise is just having wet dreams of Poosee.

                  Comment


                  • #10
                    Re: SEVRES treaty & WILSONIAN DELIMITATION's Actual Force

                    A PROPOS DU TRAITE DE SÈVRES

                    http://www.collectifvan.org/article.php?r=0&id=72088
                    Publie le : 14-03-2013

                    Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous
                    invite a lire une traduction de Gilbert Beguian d'un article en
                    anglais de Rafael Hambardzumyan mise en ligne sur le site de NAM
                    (Nouvelles d'Armenie Magazine) le 13 mars 2013.

                    NAM

                    À propos du Traite de Sèvres, par Rafael Hambardzumyan

                    PROJET - par Rafael Hambardzumyan, historien.

                    La Sentence Arbitrale de Wilson a ete fondee et evoquee au cours
                    des conferences de Paris (1919-1920), de San-Remo (1920-avril 1926)
                    et figure dans le Traite de Sèvres ( l'article consacre a l'Armenie,
                    le 10 août 1920), au sein desquels des documents ont ete acceptes,
                    tout comme a ete acceptee la Sentence Arbitrale qui etablit le fait
                    du Genocide armenien. Ils sont encore applicables aujourd'hui et
                    revetent un caractère juridique fondant en droit des revendications
                    envers la Turquie. La Turquie ottomane ayant signe le traite de Sèvres,
                    a deja reconnu le fait du Genocide armenien commis par la Turquie.

                    Les pays initiateurs de la Conference Internationale de Paris
                    (1919-1920), de San-Remo (1920- Avril 1926) et du Traite de Sèvres
                    ainsi que la carte de Decision juridique et qui ont ete parmi les
                    premiers a signer le document etaient : l'Empire Britannique, le
                    France le Japon. Dans le Traite de Sèvres, ils sont presentes comme
                    les principaux pays allies. Le document etait signe egalement par
                    la Pologne, la Grèce, la Bulgarie, la Tchecoslovaquie, le Portugal,
                    la Belgique. La Turquie du Sultan et d'autres pays. Tous ces pays,
                    a l'exception de la Turquie sont denommes allies des Principaux Pays
                    Allies. Bien que le Traite de Sèvres n'ait pas ete ratifie par les
                    parlements des pays-participants mentionnes, il etait contraignant pour
                    la Turquie du Sultan, le Traite ayant ete signe par les dirigeants
                    des partenaires contractants. Par comparaison avec le fait que le
                    Traite de Sèvres concernait plus de dix nations et pays, la Sentence
                    Arbitrale ne concernait que l'Armenie et les Armeniens.

                    Dans la carte de Decision juridique, la carte tracee et
                    scientifiquement etablie sous la direction de Woodrow Wilson, les
                    territoires destinees a etre retournes ont ete determines, l'etendue
                    des territoires est de 40 mille miles carre ( 90 mille kilomètres
                    carres). Ce territoire inclut : 40 mille kilomètres carres de la de la
                    province d'Erzerum, 20 mille kilomètres carres de la province de Van,
                    15 mille kilomètres carres des provinces de Bitlis et de Trebizonde.

                    En ce temps la, le territoire de l'Armenie etait de 71,5 milliers de
                    kilomètres carres. Ensuite, selon l'estimation de Gabriel Lazarian
                    le territoire de l'Armenie devrait s'etendre sur 162 mille kilomètres
                    carres. Le 6 decembre 1920, le president des Etats-Unis Woodrow Wilson
                    remit officiellement la Sentence arbitrale au Sommet de Paris, ce qui
                    fut confirme par tous les pays qui avaient signe le Traite de Sèvres
                    (c'est-a dire par la France, les USA, pays membres des structures
                    internationales chargees de resoudre le problème de l'Artsakh. Ainsi,
                    selon la Sentence arbitrale, les pays ont reconnu indiscutablement le
                    droit et le titre de l'Armenie sur le territoire qui lui etait devolu.

                    Ainsi la Sentence arbitrale, signee par beaucoup de pays du monde
                    est un document juridique qui represente une demande d'indemnisation
                    a la Turquie.

                    C'est-a-dire que les pays ci-dessus, en apposant leur signature au
                    bas de ce document, considèrent que la frontière entre la Turquie et
                    l'Armenie determinee internationalement par Sentence arbitrale est
                    delimitee dans le document signe. Ladite Sentence arbitrale exprime
                    les relations amicales entre l'Armenie et les USA dans les sphères
                    politiques, diplomatiques et montre la realite de l'aide des USA a
                    l'Armenie. Expliquer la signification de cette action aux peuples
                    de chacun des pays est important pour creer des relations etroites
                    entre eux.

                    En 1920, soutenus economiquement, militairement et politiquement
                    par les Bolcheviques russes, les Kemalistes ont pris le pouvoir
                    en Turquie. L'alliance Turcs-Bolcheviques et le traite mit fin a la
                    Republique d'Armenie le 2 decembre 1920. L'accord-transaction d'amitie
                    et fraternite , signe le 16 mars 1921 entre la Turquie et la Russie,
                    puis l'accord illegal signe a Kars entre la Turquie et la Russie le
                    13 octobre 1921, rendit impossible le respect des dispositions de la
                    carte de la Sentence arbitrale.

                    Quelques historiens de la periode sovietique et quelques specialistes
                    actuels font un lien entre l'echec du Traite de Sèvres et le Traite
                    de Lausanne, en attribuent la responsabilite a l'Europe. C'est
                    regrettable, mais ils n'admettront pas que c'etaient les Bolcheviques
                    qui l'ont mis en echec. Depuis septembre 1919 jusqu'en 1922, ils ont
                    approvisionne la Turquie en armes, materiel militaire, or et autres.

                    Entre 1920 et 1922, la Russie a fourni a la Turquie un territoire de
                    140 mille kilomètres carres. Il s'agit de l'Armenie de Wilson, Kars,
                    Ardahan, Sourmalou et 10 tonnes d'or en sus. La mise en application de
                    la Sentence arbitrale et celle du Traite de Sèvres ont ete empechees
                    par la Russie par le renversement de la Republique d'Armenie du 2
                    decembre, ce qui se produisit dix jours après que le Traite de Sèvres
                    a ete signe. On peut donc declarer que la conference de Lausanne,
                    qui se deroula seulement trois ans plus tard, lorsque l'alliance
                    entre la Russie et la Turquie rendirent caducs le Traite de Sèvres
                    et la Sentence arbitrale.

                    À Lausanne, l'Europe fit de son mieux pour reprendre en partie les
                    dispositions du Traite de Sèvres et la Sentence arbitrale de Wilson
                    et pour organiser le retour de 300 mille Armeniens dans les terres de
                    l'Armenie de l'ouest et creer les limites des provinces armeniennes
                    conformement a la carte de la Sentence arbitrale. Mais le Ministre
                    des affaires etrangères de Russie refusa d'accepter la proposition
                    europeenne. Il suggera au lieu de cela d'installer les Armeniens
                    en Ukraine et dans le Kouban [Region du sud de la Russie au bord de
                    la mer Noire], ce qui signifiait non seulement la liquidation de la
                    presence armenienne en territoire de l'Armenie de l'ouest mais aussi
                    l'assimilation des Armeniens dans les populations ukrainienne et
                    russe. Conformement aux exigences turques et russes, une delegation
                    armenienne n'a pas ete admise a participer officiellement aux
                    pourparlers, parce qu'en ce temps-la, l'Armenie n'etait pas un pays
                    independant et se trouvait sous l'autorite du Gouvernement sovietique,
                    etant l'une des composantes de la region transcaucasienne avec la
                    Georgie et l'Azerbaïdjan. Ainsi, a Lausanne, tout comme a Moscou le 16
                    mars 1921, les Armeniens n'ont pas pris part aux discussions. Moscou
                    parlait et decidait a leur place. Cependant, grâce a l'action de
                    Lord Curzon et d'autres personnes egalement, l'Europe parvint a
                    avancer les solutions au problème armenien en trois variantes d'un
                    comite armenien dirige par Noratounkean [Gabriel Noratounkian, ou
                    Noratounkyan, ministre des affaires etrangères de Turquie 1912-1913] :

                    a. Creer des implantations armeniennes dans le territoire delimite
                    par la carte de la Sentence arbitrale. Lorsque les delegations russes
                    et turques repoussèrent cette proposition, les europeens suggerèrent
                    la deuxième version.

                    b. Creer des implantations pour les Armeniens en Cilicie. La
                    delegation turque a egalement rejete cette proposition et a la suite
                    de la proposition de la delegation russe, quittèrent la salle de
                    discussion. Les discussions furent interrompues pendant deux mois. Par
                    la suite, les pays europeens suspectèrent la Russie d'avoir en tete le
                    " projet de l'Europe d'affecter la Cilicie a l'un des pays europeens "
                    et suggerèrent d'adjoindre la partie des terres delimitees par la carte
                    de la Sentence arbitrale a la Russie sovietique. Cette proposition
                    fut refusee elle aussi. Et du fait du comportement de la Russie,
                    le problème armenien devint le problème des refugies armeniens.

                    Le Traite de Sèvres et la carte de la Sentence arbitrale de Wilson ont
                    ete rendus par la Russie impossibles a mettre en application. D'abord
                    en mettant fin a l'independance de l'Armenie dix jours après signature
                    du document et ensuite, par la signature quatre mois plus tard de
                    l'accord d'amitie et de fraternite avec la Turquie. Non seulement le
                    Traite de Sèvres n'a pas ete annule par l'accord de Lausanne, mais
                    les Europeens firent de leur mieux pour integrer quelques articles
                    du Traite de Sèvres et de la Sentence arbitrale de Wilson dans le
                    Traite de Lausanne.

                    Considerant que :

                    1. L'obligation faite a la Turquie de retourner les terres a l'Armenie
                    n'est pas fondee sur le Traite de Sèvres mais sur la decision prise en
                    1920 qui decoulait du Traite de Sèvres. La ratification du Traite de
                    Sèvres et la force du droit de la carte de la Sentence arbitrale de
                    Wilson sont deux problèmes juridiques distincts. Cela signifie que
                    le fait que le Traite de Sèvres n'ait pas ete ratifie ne peux pas
                    influer sur les effets de la carte de la Sentence arbitrale de Wilson.

                    2. Selon le droit international, les decisions juridiques [ des
                    sentences arbitrales] sont d'execution obligatoire qu'elles soient
                    ratifiees ou non. Elles ne sont pas susceptibles d'appel.

                    3. La Sentence arbitrale de Wilson signee par le president des USA et
                    le Secretaire d'etat des USA et qui porte le Grand Sceau des USA est
                    devenu un document du droit interne americain qui n'appelle aucune
                    ratification. Selon ce document, le territoire de 40 mille mètres
                    carre appartient a la Republique d'Armenie. Le droit de la Republique
                    d'Armenie et le titre [de propriete] de la Republique d'Armenie doivent
                    etre applicables. Notre demarche consiste a demontrer scientifiquement
                    la realite des frontières entre la Turquie, la Georgie, l'Armenie et
                    l'Azerbaïdjan devraient etre corrigees conformement aux decisions de la
                    conference de Paris, et aux traites de San Remo et de Sèvres, et non
                    sur des transactions entre Turquie et Russie bolchevique. Cela doit
                    etre le cas, parce que ces accords sont declares par plus de dix pays.

                    Carte interactive du Traite de Sèvres ICI

                    mercredi 13 mars 2013, Jean Eckian ©armenews.com

                    Traduction Gilbert Beguian pour Armenews

                    Retour a la rubrique

                    Source/Lien : NAM

                    Comment

                    Working...
                    X